ikurriñaHEMEN KLIKATU EUSKARATZEKO

UZTAILA 19-20-21-22 JUILLET Créations et rencontres artistiques à ITXASSOU (64)  

cliquez ici pour télécharger le programme 2018

IZAN! ERRAN! SORTU!

EXISTER! DIRE! CRÉER!

"Le frémissement des branches dans la parole. L'homme qui chante a dompté de la main une fumée de mots. Il devient sculpture fluide qui nous sème. La cadence emplit l'espace où nous tremblons d'écouter monter les âges premiers."

Le discours antillais, Édouard Glissant

 EDITO : Le chant profond des peuples

grow trees not amies

  Un proverbe navajo dit : « Je suis un pauvre être humain, je ne connais aucun chant… » tant il est vrai que le chant est la grande richesse des humains, quand bien même ils n’auraient plus rien que leur pas et leur souffle. Mais comment ces chants jaillissent-ils en nous ? « Plus que nous le choisissons, c’est le chant qui nous choisit, nous, réceptacles du chant, pour que nous soyons sa voie…/… Le chanteur n’a pas d’autre choix que de laisser le chant chanter en lui dans sa plénitude… » Josean Artze savait traduire en quelques mots le sentiment profond qui habite l’être chantant, qui reçoit le chant et le donne en partage, depuis le frémissement du cœur jusqu’aux étoiles. Josean continuait, « il ne lui reste qu’à s’envoler du cœur à la recherche d’autres cœurs » Avec en tête ces paroles de Josean Artze, c’est aux chants profonds des peuples que nous dédions cette 23ème édition.   Mitakuye oyasin (en lakota), tous reliés… Ongi etorri !  

Beñat Achiary, directeur artistique du festival

  «Gu geu izango gaitun bizitzaren enbor eta ardatz, 
 
                         lurraren ilunberik beltzenean erroturik erroak,                
ortzirik argitsuenean zabalduko zetinagu adarrak,  

                eta eguzkia, ilargia eta argizagiak emango fruitu »                                                                                                                                             Josean Artze

ERROBIKO FESTIBALA fait la part belle à la culture dans toutes ses expressions, dans sa grande diversité. Ce festival nous donne, le temps d’une parenthèse estivale, une opportunité exceptionnelle de nous enrichir culturellement et humainement. 
Comment ne pas réagir aux mots d’E.GLISSANT que cite Beñat ACHIARY ?
Oui chacun chérit sa terre, ses racines, sa culture, sa langue, ses traditions mais pour autant, restons vigilants à nous ouvrir aux autres, à confronter nos différences, à garder notre capacité à écouter, partager et avancer dans un monde pluriel.
De la diversité, de l’échange naissent la richesse et la tolérance, s’exprime la grandeur humaine. Merci à ERROBIKO FESTIBALA de faire souffler ici ce vent de liberté chaque année plus vivifiant depuis 23 ans. 

Roger Gamoy - Maire d’Itxassou
EXPOSITION : PASCAL DAUDON 
Peinture de Pascal Daudon - Flore des Landes -  série Mythos

NOUS REMERCIONS TOUS CEUX QUI…

Aux côtés de l’Association Ezkandrai, par leurs encouragements, les soutiens financiers publics (Conseil Général, Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, Drac), l’Institut Culturel Basque, Mikel Laboa Katedra les soutiens privés, les aides et les services de toutes sortes, en commençant par les municipalités d’Itsasu, de Cambo et les associations locales, jusqu’aux très nombreux bénévoles, artistes, techniciens… Tous ceux qui ont permis que se tienne ce 23ème Errobiko Festibala. Nous les invitons tous à goûter aux fruits de ce travail !

Maite Etxemendi-Axiari, présidente d’Ezkandrai